Relations aquitano-ibériques :
découvertes récentes

 

En el año 2002 los arqueólogos han descubierto en el pueblecito de Beylongue (à 90 km. al norte de Baiona, en las Landas al lado de Mont-de-Marsan, la capital administrativa del departamento de las Landas) una cosa muy interesante. Se trata de « un dépot de céramiques probablement funéraire de l'Age du Bronze final, deux piédestaux décorés ». Según algunos especialistas franceses los únicos elementos de comparación existentes al día de hoy se encuentran en el sureste de España y en Cataluña, en plena zona ibérica (« (objets) dont nous savons aujourd'hui que les seuls éléments de comparaison se trouvent dans le sud-est de l'Espagne et en Catalogne, zones où la culture ibère s'est épanouie » ; les vases font apparaître une décoration de triangles creusés dans l'argile. Le même type de vase est visible au Museo de Teruel, également de l'Âge du Bronze Final).

  

  



  

« (...) La présence de ce dépôt n'est toujours pas élucidée. Une analyse récente de la matière argileuse indique néanmoins une production locale et exclut a priori l'importation. Mais certains éléments peuvent s'inspirer de formes lointaines : les piédestaux sont par exemple parfaitement connus dans la péninsule ibérique depuis le Chalcolithique jusqu'au Premier Age du Fer. L'archéologue espagnole Pepa Gasull, spécialiste de ces « soportes », évoque leur présence le plus souvent en contexte funéraire. Une influence ibérique ne serait pas étonnante, d'autant que les liens économiques, techniques ou culturels avec le sud des Pyrénées sont réels à plusieurs reprises dans l'histoire de l'Aquitaine méridionale. (...) ». Voir ARCHEOLANDES : Site du CRAL (Centre de Recherches Archéologiques sur les Landes)

 

 

 

 
Créé avec Créer un site
Créer un site gratuitement