Etude anthroponymique concernant la communauté juive bayonnaise au XVIIIe siècle 
 
 
Vue du port de Bayonne prise de la place du Saint-Esprit
 
 

Noms de famille, de baptême et surnoms recensés a Bayonne parmi les ressortissants de « la nation juive du bourg St Esprit » au XVIIIème siècle, Nouvelle Revue d’Onomastique, n° 39-40, pp. 193-220

 

Les archives bayonnaises conservent plusieurs documents du XVIIIème siècle concernant la nation juive du bourg Saint-Esprit. Parmi ces documents, on trouve, entre autres, l’enregistrement par le « Sieur rabbin de la nation Juive du bourg St Esprit près Bayonne » de 219 mariages, de 1184 naissances et de 1140 décès entre 1751 et 1788. Nous avons retranscrit et analysé d’un point de vue onomastique ce corpus. Au total, cela nous fait un total de 2749 personnes — appartenant à la nation juive d’origine portugaise et espagnole — identifiées par un prénom et/ou un nom de famille. En théorie, cela pourrait représenter la quasi totalité des Juifs ayant vécu à Saint-Esprit au cours de la deuxième moitié du XVIIIe siècle, du moins si on en croit un document de 1787 signalant qu’à l’époque la population juive de Saint-Esprit s’élevait à environ 2500 individus ; cf. Registres concernant les juifs de Saint-Esprit, archives communales de Bayonne, sans cote. Il s’agit d’un volume contenant l’enregistrement de 1184 naissances, 1751-1788, pages 3 à 107 ; l’enregistrement de 219 mariages, 1751-1787, pages 120 à 146, nombre de feuillets : 161 (quel-ques anomalies dans la numérotation et aucune signature) et l’enregistrement de 1140 enterrements « dans le cimetière de la nation juive du bourg St Esprit », 1751-1787, pages 241 à 332.  

« Règlements de la Nation Portugaise Juive & Espagnole établie au Bourg Saint-Esprit près Bayonne (...) Je Secrétaire de la Nation Juive Portugaise du Bourg Saint-Esprit de Bayonne, Certifie que la présente Copie est conforme à l'Original déposé au dépôt & Archive de la Nation; & le tout par elle convenu & délibéré. Fait audit Bourg Saint-Esprit, le 21 Décembre 1752. Signé, SILVA, Secrétaire de la Nation ». Approuvé par J. d'Etigny, intendant en Navarre, Béarn et Généralité d'Auch, le 6 janvier 1753. « Nous ordonnons que les présens Règlemens seront lus & publiés dans l'Assemblée de la Nation, enregistrés sur le Registre de la Communauté, & exécutés suivant leur forme et teneur. A Bayonne, le 19 Janvier mil sept cens cinquante-trois. Signé, MORACIN » (pro-bablement Jean de Moracin, bourgeois et homme d'armes de Bayonne en 1696, puis maire en 1726-1727)

 

Ce document du XVIIIe siècle a été minutieusement dépouillé par Mme Bacardatz, archiviste municipale. Elle a ainsi relevé et retranscrit dans trois opuscules les noms apparaissant dans ce document. A notre tour, nous avons consulté l’original et il semblerait que Mme Bacardatz n’ait commis aucune erreur de lecture. Après quoi, nous avons retranscrit, trié et analysé méthodiquement tous ces noms de personnes. Sur les 2749 personnes de confession juive identifiées d’un point de vue onomastique, environ 165 apparaissent probablement deux fois. Cependant, il n’existe pas de certitude absolue à ce sujet. En effet, nous ne pouvons pas affirmer, par exemple, que « Samuel Cardoso » (né le 31 août 1755) et « Semuel (sic) Cardoso » (décédé le 03 juin 1774) sont une seule et même personne. C’est tout à fait plausible et, au demeurant, fort probable. Mais il n’existe aucun élément qui le prouve de façon certaine. C’est pourquoi, en ce qui concerne la nation juive de Saint-Esprit, la marge d’erreur sera environ de 6% au moment de déterminer la fréquence d’apparition de leurs prénoms et noms de famille. 

 
 
Créé avec Créer un site
Créer un site gratuitement